Impacts du projet Royalmount
Réaction de Carbonleo

Montréal, le 13 novembre 2018 – Suite à la publication de documents afférant à la consultation publique de la Commission sur le développement économique et urbain et l’habitation de la Ville de Montréal, le promoteur du projet Royalmount, Carbonleo, souhaite corriger une interprétation erronée des données.    

« Depuis l’annonce du projet, en 2015, Carbonleo a instauré un climat de collaboration constant avec les partenaires du monde municipal et gouvernemental afin de bonifier le projet et de s’assurer de maximiser les impacts positifs sur le dynamisme économique régional. Aussi, le dialogue sur ce projet d’une envergure peu commune se poursuit. Notre souhait est que les discussions soient basées sur des données rigoureuses, reflétant le climat de collaboration actuel et le potentiel international de ce projet de près de deux milliards de dollars»,  souligne Claude Marcotte, vice-président exécutif et associé de Carbonleo. «Le projet, qui repose sur un financement privé, deviendra un lieu de rassemblement dernier cri tant pour la communauté environnante que pour la ville dans son ensemble et les visiteurs des quatre coins du monde » ajoute Monsieur Marcotte.

  • Une interprétation parcellaire et erronée des données - L’utilisation des temps de parcours issus d’une information parcellaire, soit un seul trajet parmi les 8 trajets autoroutiers étudiés par la firme de génie-conseil WSP, constitue une interprétation tronquée. En tenant compte des mesures de mitigation, l’effet sur le temps de trajet est nul ou amélioré sur une majorité des trajets étudiés. L’effet moyen n’est donc pas de 20 à 30 minutes, mais de 5 minutes. À la demande du promoteur, WSP a en effet réalisé, en octobre 2017 et à des fins de planification uniquement, une étude de circulation qui comprend au total 8 différents trajets de déplacement.
  • Moins de 2 minutes d’augmentation moyenne – L’ensemble de l’étude de circulation réalisée par WSP, en collaboration avec les autorités municipales conclut à une augmentation moyenne des temps de parcours autoroutiers de moins de 2 minutes pour traverser la zone d’étude lors de la période de pointe la plus critique.
  • Environ 5,5% d’augmentation du nombre de véhicules – Contrairement aux données véhiculées, l’augmentation du nombre de véhicules ne sera que de 20 000 voitures, contrairement au nombre de 70 000 véhicules mentionné par certains médias. Rappelons que le volume actuel est de 360 000 véhicules par jour dans le secteur de l’échangeur Décarie.
  • Une interprétation qui ne tient pas compte des changements dans l’offre de transports – Les données publiées ne tiennent pas compte du réaménagement de l’échangeur Turcot et du développement du transport en commun mis de l’avant par la Ville de Montréal et le REM. Tous ces éléments auront un impact sur les déplacements sur l’île de Montréal.
  • Une collaboration constante avec les autorités municipales – Depuis le début, le promoteur du projet a travaillé en étroite collaboration avec le Ministère des Transports du Québec, la Ville de Montréal et Ville Mont-Royal pour que toutes les avenues soient étudiées afin de limiter la pression sur le réseau routier et limiter les impacts sur la circulation, notamment en favorisant l’utilisation du transport actif. L’ensemble des partenaires ont été tenus au courant des études réalisées. 

Les mesures de mitigation proposées, notamment la construction d’une passerelle, feront l’objet d’une présentation au cours des prochaines semaines.

 

À propos de Royalmount
Situé au cœur de l’île de Montréal, le projet Royalmount marquera une nouvelle ère en matière de destinations urbaines ultramodernes. Modèle d’intermodalité, de développement durable et d’intégration des technologies, le projet constituera également un point de rencontre entre les générations qui célèbrera la joie de vivre des Montréalais. Inspiré des grands lieux de rassemblement de renommée mondiale comme le Highline de New York, la High Street de Londres et les charmantes piazzas d’Italie, le projet Royalmount comportera des terrasses, des promenades et une place centrale qui reflèteront le style de vie des Montréalais. La serre sur le toit et les services intégrés de restauration mettant en vedette des chefs de renom feront de cette destination un haut lieu de la gastronomie, à l’image des Montréalais. En plus de compter cinq hôtels, quatre tours de bureaux et un vaste centre de mieux-être, le nouveau Midtown de Montréal sera une plaque tournante en matière de transport durable et efficace, ancré à une passerelle entièrement couverte pour piétons et cyclistes donnant accès au métro.
www.royalmount.com

 

 181113 Communiqué Royalmount 13 Novembre Final

Source : Carbonleo

 

Pour information :
Julien Baudry
514-793-9193
Jbaudry@national.ca

Toutes les nouvelles